“ Vous savez ce que vous êtes, tous, là ? Vous êtes des voyeurs, voilà, je l’ai dit, ça y est ! Et des voyeurs qui paient pour voir un exhibitionniste, eh bien, je vous le dis comme je le pense, c’est petit.”

Le portrait

Parce que si vous ne vouliez rien savoir vous ne seriez pas ici, petits curieux !
Image

“ Qui est-il ? D'où vient-il ? Où va-t-il ? ”

A de telles questions métaphysiques c'est Pierre Desproges qui a apporté la meilleure des réponses : "les animaux sont comme des bêtes. D’où leur nom. Ne possédant pas une intelligence supérieure, ils passent leur temps à faire des bulles ou à jouer dans l’eau au lieu d’aller au bureau". Comme il n'est plus un animal, Olivier Genevois va au bureau...

Et pour ce qui est l'objet de ce site mégalomaniaque, les trois paragraphes ci-dessous devraient amplement suffire comme réponses à ces trois questions fondamentales. Et pour les fans absolu(e)s une photo d'Olivier Genevois à l'Eléphant Bleu en cliquant sur "Download".

Côté pro

Élevé à la pub des 80's, biberonné au réalisme du marketing, enthousiasmé par les questions globales liées à la Cité, Olivier Genevois a co-fondé l'agence de communication Sennse avec un joyeux mélange d'aspirations personnelles et de savoir-faire professionnel. Depuis près de 20 ans il décortique ainsi les enjeux techniques et politiques des institutions, il répond aux questions très concrètes des entreprises en délégation de service public, il partage les réflexions d'avenir des urbanistes, il se confronte aux exigences divergentes des usagers-consommateurs-citoyens. Un vaste programme !

Côté NSFW

Lecteur assidu, écrivaillon raté, coureur à pied de loooooongues distances, collectionneur d'art premier, amateur de montres et de belles voitures, râleur exigeant, supporter du PSG, mémoire de la variété des années 70 et 80, cireur de pompes (les siennes uniquement), Olivier Genevois cumule les défauts comme d'autres collectionnent les reproductions de monuments historiques en allumettes.

Côté sport

Malgré tout l'animal est sain puisqu'il trouve le temps de quelque activité coûteuse en énergie renouvelable et en sueur : un ou deux marathons par an, une course de plus de 100 kilomètres de temps en temps pour pouvoir se la raconter, des crunchs et des dips, du vélo quand il ne pleut pas, et le tatami pour faire le petit scarabée.

“A quel point dois-je être confiant en mes capacités ou douter de moi-même ? ”

Les capacités

Mais à quoi peut-il vraiment servir ? La réponse en 4 histogrammes conçus en laboratoire.

Work

90% Management
95% Propositions créatives
87% Pouvoir de conviction

Cuisine

50% Tarte aux pommes
30% Autres
80% Menu N2 chez le Japonais

Sport

75% Marathon
80% Foot

Vie sociale

80% Mondanités
20% Bistrot

“J’ai toujours été persuadé – je le suis encore – que les diplômes sont fait pour les gens qui n’ont pas de talent. Malheureusement, il ne suffit pas de ne pas avoir de diplômes pour avoir du talent.”

La formation

Comment il fit ses humanités.

Passé très brièvement par les bancs de l'école maternelle, Olivier Genevois trouve en un système scolaire primaire encore imprégné de la vocation de ses enseignants un véritable lieu d'apprentissage et d'épanouissement. Il n'était pas donné à tous les élèves de rencontrer un maître d'école qui organisait des matchs de basket en patins à roulettes ! Qu'il soit ici remercié comme il se doit.

Le film de Claude Pinoteau, La Boum, sorti en 1980, résume ses années collège et lycée. Des amis à la vie à la mort, des tenues et des coiffures qu'on préfèrera oublier, une bande son comme on n'en fait plus et puis un zest de latin, de maths, de philo et d'histoire-géo.

Quelques années de droit pour l'apprentissage de la rigueur et de la discipline avant LA révélation : ciseler l'idée, de préférence créative, sera sa destinée. De la pub et son faste névrosé il passe sûrement à la communication. Tout cela dans le plus grand sérieux et sous les auspices d'universitaires à tout crin et de professionnels aux méthodes pragmatiques.

Lycée Henri Poincaré- 1983-1986
Baccalauréat

Un Bac littéraire avec une vraie formation à la pensée.

Faculté de Droit- 1986-1989
Nancy II et Sorbonne

Trois ans de Droit ça vous forge une rigueur du raisonnement ma p'tite dame.

RSCG Campus- 1989-1993
L'école de la vie

Une plongée au cœur des plus délirantes années de la pub avec les gens les plus fous mais les plus créatifs. Un apprentissage de touche-à-tout qui lui sert encore aujourd'hui.

Nottingham Polytechnic Business School- 1993-1994
So british

Nottingham is big on culture, sports, live music, and great nights out. In studying too.

“Il se dessine de façon tangible, dans votre génération qui monte, mon camarade, une espèce d’ambition glacée d’arriver par le fric et un mépris cynique de tous les idéaux assez peu compatible avec l’idée qu’on se fait de la jeunesse éternelle génératrice de fougues irréfléchies et de colères gratuites.”

Au boulot-boulot

Parce que le travail c'est la santé.
Sennse - 1998-à nos jours
Directeur conseil

Depuis près de 20 ans Olivier Genevois décortique les enjeux techniques et politiques des institutions, il répond aux questions très concrètes des entreprises en délégation de service public, il partage les réflexions d'avenir des urbanistes, il se confronte aux exigences divergentes des usagers-consommateurs-citoyens. Un vaste programme ! Et surtout une véritable expérience conjuguée à une créativité sans vergogne qui fait la valeur du bonhomme. Chahutez-le il ferraillera, contredisez-le il argumentera, posez-lui le plus insoluble des problèmes il s'éclatera.

Ce qui vaut la peine d'être noté.

Nous passerons délicatement sous silence la période aventurier sur les traces d'Henri de Monfreid, les années balbutiantes, les premières armes qui n'étaient que de bois, pour nous concentrer sur ce qui fait la valeur professionnelle du personnage, c'est à dire sa participation active à la dernière aventure romantique de ce siècle : l'entreprise. Cliquez à gauche pour le détail.

“Dieu merci, quand on se contente de penser au lieu d’écrire, on a parfaitement le droit de sauter du coq à l’âne, sans s’attirer des remarques désobligeantes.”

Des trucs en vrac

Quelques images pour résumer des instants de vie.

♫On l'a vu dans le Vercors sauter à l'élastique, voleur d'amphores au fond des criques♪♪. D'autres disent aussi mercenaire dans la lointaine Afrique. Qui sait...

See more

A coup sûr s'il avait croisé Malraux il l'aurait accompagné piller les temples de la fabuleuse Angkor. Mais peut-être a-t-il suivi le maître.

See more

Au pays du Soleil Levant pour apprendre la sagesse. Ce voyage a-t-il porté ses fruits ?

See more

On sait que son vélo porte le nom du sixième album de Bob Marley and the Wailers, sorti en 1978. Il avait 10 ans.

See more

♫If I can make it there/ I'll make it anywhere/ It's up to you/ New York, New York !/♪♪ Un jour j'irai à NY avec toi...♪♪

See more

♫Avant que ma jeunesse s'use/ Et que mes printemps soient partis/ J'aimerais tant voir Syracuse/ Pour m'en souvenir à Paris...♪♪ Les Seychelles c'est bien aussi Henri.

See more

Des idées et des mots

Faites un tour sur le site des mots délicieusement surannés en cliquant ici

“ Les femmes n’ont jamais eu envie de porter un fusil, pour moi c’est quand même un signe d’élégance morale.”

Le contact

Envoyez un message à Olivier Genevois et gagnez son éternelle reconnaissance.

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message